En raison de travaux limités de génie civil, la construction d’une éolienne se fait assez discrète. Les phases les plus spectaculaires concernent le transport et le montage de l’appareil. Le transport nécessite d’acheminer par voie terrestre (route, puis accès au site) les tronçons de mât et les pâles, par convoi exceptionnel. La traversée des villes et villages attire alors de nombreux badauds. L’érection de la machine fait ensuite appel à des grues mobiles et autres moyens de manutention gigantesques. Une fois installée, l’éolienne se fait remarquer par la modestie de son emprise au sol (1% de la surface qu’occuperait une installation de même puissance produisant un autre type d’énergie). Les travaux achevés, la nature reprend ses droits ! en savoir plus sur les étapes de la construction d’un chantier éolien