Le parc éolien français couvre actuellement 4% de la consommation totale d’électricité. Les caractéristiques de cette capacité de production sont particulièrement adaptées pour sécuriser une partie de la consommation lors des pics de consommation d’hiver :

  • La production éolienne est nettement accrue en hiver : Le vent étant plus fort lors des périodes de grand froid, les éoliennes produisent donc davantage au moment où la demande est maximale. Ainsi, en 2014, la production maximale a été observée en janvier (2 900 MW), février (3 700 MW) et décembre (2 800 MW).
  • La fiabilité de l’énergie éolienne garantit la fourniture d’électricité éolienne lors de pics de consommation : La coexistence de trois régimes de vent décorrélés permet un équilibrage du réseau par effet de foisonnement.