la problématique du démantèlement et du recyclage des panneaux.

Le démantèlement est une opération simple à mettre en œuvre du point de vue technique mais dont le coût doit être budgété. Pour ce faire, JPee s’engage contractuellement dans le bail à constituer une provision au cours de la phase d’exploitation. Le propriétaire bénéficie ainsi de l’assurance que le démantèlement est financé avant la fin de l’opération.

Les panneaux sont d’abord collectés et envoyés vers les entreprises spécialisées dans le recyclage. Les structures et les fondations sont ensuite démantelées et revalorisées (acier). Le terrain est ensuite remis en état avec la destruction des chemins, portails et clôture.

Le recyclage des panneaux fait l’objet d’un mécanisme dédié, financé par une écotaxe au même titre que tous les déchets électriques et électroniques. Depuis 2007, des fabricants européens de panneaux photovoltaïques se sont regroupés autour de l’association PV Cycle pour organiser la collecte et le recyclage. Des filiales opérationnelles ont ensuite été créées dans les différents pays de l’Union Européenne pour mettre en place le dispositif requis par la DEEE, la directive 2002/96/CE relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques.

En France, le seul éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour la prise en charge des panneaux photovoltaïques usagés est PV CYCLE France, créée en 2014. Elle a mis en place un système collectif de collecte et de recyclage et accepte tous les panneaux en provenance du marché français, quelle que soit leur marque ou leur technologie. L'objectif de l’association est de récupérer la totalité des modules installés en France. Le taux de recyclage est aujourd’hui compris entre 90% et 97% suivant les technologies.

site de pvcycle : https://www.pvcycle.fr/

Et nouvelle usine de recyclage ouverte à Rousset (partenarait PV Cycle/Véolia) : https://www.veolia.fr/medias/actualites/rousset-la-premiere-unite-deurope-entierement-dediee-au-recyclage-des-panneaux