Monsieur le Président de la République,

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie est en cours de révision à un moment crucial où le GIEC appelle à des transformations sans précédent pour limiter le réchauffement climatique.

Votre gouvernement s’est engagé à mettre la France sur la voie d’un système énergétique plus efficient et plus sobre. Il y a aujourd’hui urgence à agir pour que la diversité des ressources assure la protection de la nature et de la santé des citoyens français mais également l’accès de tous à une énergie sûre et compétitive.

A notre échelle, JP Energie Environnement (JPee), société familiale française, nous œuvrons depuis plus de 15 ans à apporter à nos concitoyens une production d’électricité à partir d’énergies renouvelables (solaire photovoltaïque et éolien terrestre) en impliquant étroitement les territoires ainsi que leurs habitants au développement et à la réussite de ses projets. Notre métier est d’assurer à la fois le développement, le financement, la construction et l'exploitation de l’ensemble de nos parcs éoliens et photovoltaïques.

A ce jour, notre société se situe parmi les 10 premiers producteurs indépendants d’énergies renouvelables en France.

Je tiens présentement à vous faire part de mon inquiétude quant au retard et au manque de soutien dont souffre actuellement l’ensemble de notre filière. En effet, l’écart ne cesse de se creuser entre les objectifs annoncés et la difficile et longue concrétisation des projets. Pour mémoire, la part des renouvelables dans la consommation d’énergie doit atteindre 23 % en 2020 et 32% de la consommation finale brute d’énergie en 2030 or, la trajectoire actuelle indique que notre pays pourra à peine atteindre entre 17 % et 19 % en 2020 (Source : Syndicat des énergies renouvelables).

Pourtant, sur l’aspect économique, les énergies renouvelables font preuve de compétitivité avec un prix de vente de l’électricité qui ne cesse de baisser : 52 euros par MWh pour le dernier appel d’offres solaire photovoltaïque au sol en France, et 62 euros par MWh pour l’éolien terrestre. Demain, grâce aux progrès technologiques, nous serons en capacité de poursuivre cette baisse des coûts.

Aujourd’hui, toutes les analyses concourent à promouvoir les énergies vertes désormais compétitives face au nucléaire nouvelle génération et aux énergies fossiles.

De plus, au niveau des territoires, le développement des énergies renouvelables représente de véritables opportunités pour les collectivités locales, avec des retombées directes tant sur le plan économique qu’en matière d’emplois.

En qualité de société française résolument indépendante et associée à la Caisse des Dépôts, nous exploitons actuellement plus de 247 MW. Et fort de plus de 80 salariés, nous ne cessons depuis le début de notre activité de créer de nouveaux emplois.

Si nous voulons réussir la transition énergétique, il est essentiel que des politiques communes s’organisent et se renforcent entre les acteurs privés et les acteurs publics.

Le contexte, le potentiel et les opportunités sont présentes. Je souhaite personnellement aujourd’hui exprimer aux côtés des syndicats de notre filière (SER, FEE) et de l’ensemble de mes confrères toute notre volonté et notre implication pour œuvrer à la réussite des futurs objectifs de la PPE.

La France "ne négociera pas d'accord moins ambitieux" pour lutter contre le réchauffement climatique, "avez-vous assuré". Le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen et du Code Civil doit s’attribuer une place centrale dans le monde des idées et des lois. Lengagement de votre Gouvernement est aujourd’hui décisif pour l’avenir de notre pays et de notre planète :  #MakeOurPlanetGreatAgain ?

Je vous remercie d’avoir porté attention à notre courrier et vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Xavier Nass

Directeur Général de JP Energie Environnement