Jeudi 9 mars, Ségolène Royal a désigné les 79 lauréats de l’appel d’offres, dit CRE4 (Commission de Régulation de l’Energie), pour les centrales photovoltaïques au sol et les ombrières de parking pour un volume total de 500 MW.

JPee remporte 62 MW répartis sur 5 centrales au sol dans la région Nouvelle Aquitaine se plaçant ainsi dans le trio de tête des lauréats.

Xavier Nass, directeur général de JPee : « Après 25 MW remportés à l’appel d’offre CRE3 en 2015, JPee confirme sa capacité à proposer des centrales compétitives grâce à une optimisation de ses coûts de construction et de financement.  Ce franc succès nous permettra de doubler notre capacité photovoltaïque installée dans les deux prochaines années. En 2019, la puissance totale exploitée par JPee (éolien et solaire) atteindra 320 MW, plaçant notre société comme un acteur majeur du secteur en France.

Le prix du Mégawattheure (MWh) solaire photovoltaïque pour cet appel d’offres est de 62,50 euros soit deux fois moins cher que l’EPR. La production du réacteur nucléaire de nouvelle génération actuellement en chantier devrait «sortir» aux environs de 120 euros le MWh. Source article du Figaro du 10/03/2017